Vous êtes ici : Destinations >Moyen-Orient >Syrie >Conseils aux voyageurs

Conseils aux voyageurs - Syrie

Conseils aux voyageurs

Syrie

Banques :

·    Les banques sont ouvertes, tous les jours de 8h30 à 12h30 sauf vendredi et le samedi.

Change :

·    On peut effectuer du change dans les banques et les hôtels.

Cartes de crédit :

·    Des distributeurs automatiques de billets fonctionnant avec des cartes de crédit existent désormais en Syrie, dans les principales villes, telles Damas et Alep.
·    L’usage des cartes de crédit commence à se répandre dans le pays (paiement des billets d’avions, hôtels, restaurants et boutiques).

Monnaie :

·    La monnaie libanaise est la Livre Syrienne.
·    1 € = 50 LS environ

 

Assurances :

·    Tselana Travel ne peut en aucun cas être tenu pour responsable du moindre incident (vol ou perte) ou accident qui se produirait durant le périple et un contrat d’assistance couvrant certains risques particuliers, notamment les frais de rapatriement en cas d’accident ou de maladie doit être contracté par le voyageur.

·    Vous pouvez être amenés à annuler ou à reporter votre voyage. La souscription facultative à un contrat d’assurance couvrant les conséquences de certains cas d’annulation est également fortement conseillée par Tselana Travel.

Santé :

·    L’état sanitaire général de la Syrie est satisfaisant. La qualité des médecins, formés à l’étranger, est excellente mais l’infrastructure médicale est sous-équipée.

·    Il faut préférer la consommation d’eau minérale en bouteille plutôt que l’eau du robinet.

 

·    Le climat méditerranéen du littoral contraste avec le climat rigoureux des montagnes : elles se couvrent de neige en hiver.

·    L'été : si vous ne supportez pas la grosse chaleur, évitez l'intérieur de la Syrie quasi désertique entre juin et août (environ 40°C). Sur le littoral, la température moyenne est plus supportable : 30°C.

·    L'hiver : est assez doux à Damas et à l'intérieur (désert) mais pluvieux sur la côte. La température nocturne peut descendre à 3°C. Plus on s'avance vers l'est du territoire (vallée de l'Euphrate), plus la température nocturne baisse. Février est le mois le plus frais, durant lequel la Syrie reçoit le moins de visiteurs.

 

·    L’entrée en Syrie n’est autorisée qu’avec un passeport en cours de validité et un visa délivré par une représentation
diplomatique ou consulaire. Quelle que soit la durée de validité du visa, toute personne qui réside plus de quinze jours en Syrie doit se présenter auprès des services de l’immigration pour
régularisation. Certaines pièces justificatives pourront alors être requises selon les situations

·    Il est indispensable de se munir d’un visa préalablement au voyage. Les visas ne sont délivrés aux points d’entrée du territoire syrien que dans un nombre très limité de cas.

·    Pour le passage du Liban vers la Syrie, un ressortissant français, doté d’un passeport ordinaire, ne peut se voir délivrer un visa en cas d’accès par la route qu’à la condition qu’il puisse attester de sa qualité de résident au Liban ou qu’il soit entré au Liban par l’aéroport de Beyrouth.

·    Aucun étranger ne sera admis sur le territoire syrien s’il est détenteur d’un passeport revêtu de visa(s) ou de tampon(s) israélien(s).

 

Eau :

·    Utiliser de l'eau minérale en bouteille capsulée, locale ou importée.

Electricité :

·    En principe, alimentation électrique en 220/240 volts.

Heure :

·    Le décalage horaire est de + 1 heure par rapport à la France.

 

·    La situation régionale doit inciter à faire preuve de prudence et à adopter une attitude de réserve, notamment de ne pas se laisser entraîner dans des manifestations ou défilés (en particulier dans les zones du nord-est, autour de Kamlishli ou d’Alep).

·    Les déplacements dans les régions frontalières de l’Irak, y compris au nord-est du pays, sont formellement déconseillés. Compte tenu des incidents multiples rapportés par les autorités officielles de Damas, il est également recommandé de ne pas s’aventurer dans la zone frontière entre le Liban et la Syrie.

·    Les principaux lieux fréquentés par les touristes sont en revanche accessibles dans des conditions normales. Il convient d’adopter toutefois une attitude prudente, des cas de pickpockets ayant été récemment signalés, notamment dans la vieille ville de Damas (vol de passeports en particulier).

·    D’une manière générale et compte tenu de certains incidents survenus fin 2004 et en 2005 (fusillade, tentative d’attentat à la voiture piégée à Damas, incidents dans certaines zones rurales à l’été 2005), il est recommandé aux voyageurs de se tenir régulièrement informés et à cette fin de consulter ce site.

·    Les visiteurs qui souhaiteraient, à partir du territoire syrien, se rendre dans les pays limitrophes, sont encouragés à consulter les fiches conseils aux voyageurs des pays concernés.

·    La visite de la région du Golan est soumise à autorisation.

·    Il est interdit de photographier certains sites civils, militaires et stratégiques. Cette observation doit être rigoureusement respectée.

·    Il convient par ailleurs d’avoir une tenue vestimentaire décente en toutes circonstances, notamment aux alentours des mosquées, nombreuses à Damas et de s’abstenir de critiques
envers le régime ou les autorités, même en privé.